LETTRE COLLECTIVE DES JUIFS DE FRANCE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Publié le par Eli d'Ashdod

 

Paris le 3 mai 2009

Monsieur le Président de la République,

 

C'est avec consternation qu'une nouvelle fois nous nous adressons à

vous. Sans grande conviction car si nous recevons à chaque fois une

réponse, elle est formatée. Nous persistons en nous raccrochant au

sentiment que si nous ne faisons rien, nous ne serions pas fidèle à

nous-mêmes même, à nos convictions, à notre fidélité à la République qui doit nous défendre, et à la démocratie.

Mais trop c'est trop!

 

Pour commencer le procès FOFANA contre l'assassinat ignoble, dans des conditions de barbarie insensée, envers Ilan Halimi.

Le procès à huit-clos sous prétexte que deux (sur 27) des accusés étaient mineurs au moment des faits, est une erreur. Ils sont majeurs aujourd’hui et FOFANA, la bête immonde l'était. Il serait bon que le procès soit scindé en deux, comme cela se fait parfois afin que FOFANA ne bénéficie pas d'une peine atténuée.

Ce procès rendu public aurait été à même de faire passer l'avertissement qu'en l'an 2000 on ne peut assassiner, torturé un être,

sous le seul prétexte qu'il est Juif. Mais c'est le contraire qui se produit: les provocations, menaces, de FOFANA NON ACTEES (ce que, outrés, nous dénonçons vivement) par la juge en charge, renforce le sentiment auprès d'individus chauffés à blanc par des discours antisémites que tout est permis aujourd'hui.

FOFANA devient leur héros. Ceci est inadmissible et la responsabilité de la justice, si tant est que la justice existe, est grande.

 

Les boycotts délirants des produits israéliens dans les magasins Carrefour, sans que les forces de police n'interviennent. Où sont-elles? Encore une fois on peut faire n'importe quoi tant la haine du juif se libéralise sans aucune sanction efficace.

Ils rappellent de façon sinistre d'autres interdits.

Les Juifs pour le moment arrivent à contenir leurs jeunes. Mais combien

de temps devant le laxisme des pouvoirs publics! Et l'on criera haro

sur les Juifs une nouvelle fois, s'ils OSENT se défendre!

Vous vous souvenez? le "plus jamais çà" après la Shoah. Les Juifs eux n'ont pas oubliés.

 

Les Juifs respectueux de la république, participent largement à l'activité économique de la France, aux arts, aux sciences.

Quelle est leur "récompense": un antisémitisme qui de rampant s'affiche maintenant ouvertement et avec de plus en plus de violence.

OUI MAIS...

Aujourd'hui nous avons un autre pays, où nous pouvons nous défendre.

Ce pays s'appelle Israël.

Si décrié, il est pourtant le seul où un Juif peut se défendre, vivre librement son judaïsme sans être obligé de transformer ses centres communautaires, ses synagogues en forteresse, sans raser les murs, sans être obligé de cacher sa kippa.

LIBRE quoi!

Et c'est pourquoi la majorité des Juifs de France y sont si attachés et c'est pourquoi ils sont de plus en plus nombreux à penser y partir.

 

Etre sioniste est aujourd'hui criminel! Pourquoi???

Il y a deux mille ans Rome nous a chassés de notre terre (bien que des hébreux, et on l'oublie trop souvent - aient toujours pu s'y maintenir)

Depuis cette date nombreux sont les conquérants qui s'y sont succéder, souillant, spoliant notre patrimoine.

Depuis 2000 ans les Juifs supplient, prient pour le retour à Sion. Ce n'est pas une nouveauté, et leur vœu s'est enfin réalisé: 60 petites années ont suffit pour qu'aujourd'hui la terre ne soit plus aride, et qu'Israël fournisse au monde ses plus grandes découvertes.

Israël est devenu un pays avec lequel le monde devrait compter, un pays que les palestiniens pourraient prendre en exemple au lieu de ne penser qu'à le détruire!

Et nous, Juifs de diaspora savons que désormais plus jamais nous ne serons livrés sans défense à la populace.

Plus jamais nous ne serons traités en dhimmis, en sous-hommes.

Si la France, l'Europe ne le comprend pas, ne le fait pas respecter, nous partirons en grand nombre. Et la France en pâtira.

 

Veuillez recevoir, Monsieur le Président de la République, l'assurance de notre considération.

 

Judith BRAUNSTEIN

 



Le commentaire d'Eli d'Ashdod


Le cri du coeur de Judith nous fait toucher du doigt la désepérance de la communauté Juive de France qui ne reçoit que des déclarations lénifiantes sans qu'aucun acte ne viennent les confirmer.

Comme précisé dans un précédent article, les gouvernements Européens sont totalement tétanisés par le comportement antidémocratique d'une minorité grandissante, il est déjà tard, il faut réagir avant qu'il ne soit trop tard.

Ou nous mettons ces fauteurs de trouble en face de leurs responsabilités, ou ce sera l'Eurabia.

Si notre arsenal juridique ne nous permet pas de réagir face à ces actes hors la loi, dotons nous de textes répressifs adaptés aux circonstances exceptionnelles, votons une loi d'exception qui nous permette de faire comprendre à ces barbares que s'ils ne se comportent pas selon nos valeurs civilisées, ils seront expulsés.

Une personne qui siffle la marseillaise et qui appelle au meurtre d'un français doit être déchu de sa nationalité qu'il n'a le plus souvent acquise qu'automatiquement. Une nationalité, cela se mérite, on ne doit pas la trouver dans une pochette surprise. Quand aux étrangers, n'ont ils pas un devoir de réserve dans le pays d'accueil?

Le pays des droits de l'homme doit donner l'exemple en se ressaisissant l'ordre public doit être respecté, et le rôle d'un gouvernemant est d'y veiller, nulle minorité ne peut être traitée impunément ainsi.

Nous inviterons alors les autres pays européens à suivre notre exemple.

Quand un danger économique important a menacé récement le monde notre Président a su montrer la route, nous l'invitons à faire de même à cette occasion.

Eli d'Ashdod



Publié dans France

Commenter cet article

Bernard 20/05/2009 06:29

Judith,C'est très bien.Bernard

Sonia 10/05/2009 00:45

Merci Judith et Eli !!!
 
Ou peut on donner sa signature ???? Même qui je ne suis pas juive , je veux signer la lettre !

Yehudit 08/05/2009 10:27

Il est nécessaire que cette pétition devienne l'exigence des Juifs de France et soit signée par le plus grand nombre. Pas moins de mille signatures peuvent et doivent être récoltées.Faites signer toutes autour de vous

Hilda 07/05/2009 09:44

Bravo Judith pour votre lettre et cette initiativa à laquelle j'adhère pleinement. Il vaut mieux agir meme symboliquement, avec un risque d'etre entendu... ou pas, que de subir sans rien faire. Dans ce pays, la tache est immense.