Nupes ou l'invertion des valeurs

Publié le par Eli d'Ashdod

Préambule:

Nupes est né à l'initiative de Jean-Luc Mélenchon de l’agrégation de plusieurs partis de gauche qui chacun pris indépendamment ne représentent rien, et n'obtiendraient pas de groupe à l'Assemblée.

Jean-Luc Mélenchon et son parti L.F.I sont partisans que ce qui ne peut être gagné par les élections doit être obtenu par la force, voila une belle application de la démocratie!!!

Les valeurs soit disant portées par Nupes sont la défense des travailleurs, de leur pouvoir d'achat et la cohésion des gauches.

Dès leur arrivée à l'Assemblée Nationale, ils se sont distingués en émettant une "Fatwa" à l"encontre de l'entité sioniste:

Ils viennent de déposer une "Proposition de résolution Nº 143 condamnant l’institutionnalisation par Israël d’un régime d’apartheid à l’encontre du peuple palestinien".

Analyse sur la forme:

Ce texte de 17 pages et de 7.284 mots a du mobiliser l'énergie et le temps de nombreuses personnes, le sujet méritait-il d'être traité ce jour par des Députés français dans cette période d'urgence nationale.

  1. Crise sanitaire depuis 2 ans et demi ayant mis à plat toute l'économie du pays.
  2. Guerre Russo-ukrainienne risquant de déraper en conflit mondial.
  3. Insécurité croissante constatée en France ne se cantonnant plus dans les six cent zones de non droit mais se propageant dans des zones jusqu'alors protégées de ce fléau.
  4. Inflation de 8,5% entrainant une chute de l'Euro qui se répercute sur les prix des produits importés en particulier l'énergie; avec l'annonce de forte augmentations tarifaires sur une grande liste de produits essentiels.
  5. Insuffisance des approvisionnements énergétiques consécutifs à la guerre en Ukraine, et surtout aux décisions inappropriées prises à la suite de la Conférence de Paris sur le climat.
  6. Taux de chômage de 7,3% soit 2.2 millions de chômeurs.
 
Analyse sur le fond:

Le titre racoleur de cette proposition de résolution est tout à fait dans les habitudes d'un parti clivant dont les idées fascistes sont tout à fait en accord avec celles de leurs associés nazislamistes.

Le fascisme a toujours été le fait de la gauche en France où le régime de Vichy était soutenu par les socialistes dont l'un des plus connu François Mitterrand fut pendant 14 ans Président de la République, et dont les biens pensants lui disaient d'une manière fort peu protocolaire: "On t'aime Tonton".  Quand aux communistes alliés des socialistes n'oublions pas qu'ils ont pris  parti  contre la France, lors du Pacte Ribbentrop-Molotov.

Les Biens-pensants ne sont donc pas à gauche, mais plutôt à droite sachant que le chef du 2ème Bureau  de la Résistance Honoré D'ESTIENNE D'ORVES, cousin de Louise de VILMORIN, est issu d'une famille catholique aisée, que ces négationistes de gauche qualifieraient de fascistes.

À l'égard d'Israël, ils inversent également la vérité accusant le pays de pratiquer l'apartheid. Ci dessous nous démontrerons le contraire.

 

 

Sur l'Apartheid:

Comment peut-on qualifier d'apartheid un pays:

  • Dont un juge arabe à la Cour suprême a envoyé un Président de l'État en prison pour viol, ce Président est Juif.
  • Dont la loi de discrimination positive abaisse fortement le niveau des "psychométriques" favorisant l'accès et le choix des Universités pour les candidats arabes au détriment des Juifs.
  • Dont les Arabes ont la faculté de rejoindre l'armée s'ils le désirent (certains le font) alors que pour les Juifs le service est obligatoire.
  • Dont les Arabes représentant 20% de la population ont le droit de vote et élisent des Députés à la Knesset.
  • Que les hôpitaux regorgent de médecins et de soignants et aides-soignants arabes, et que tous sont soignés sans tenir compte de leur appartenance à quelque communauté que ce soit.
  • Israël qui accueille le siège de la religion Bahaï par ailleurs interdite dans tous les pays musulmans.
  • Israël qui a été chercher en Syrie des milliers de Syriens blessés ou malades afin de les soigner, alors que la Syrie est en guerre avec Israël.
  • Israël qui soigne dans ses hôpitaux les chefs terroristes les plus redoutables, et les renvoie à leur domicile après guérison.
  • Israël qui accueille la Gay pride non seulement à Tel Aviv mais également à Jérusalem

Sur Gaza:

L'Égypte voulant empêcher l'Indépendance d'Israël en 1948, s'est débarrassée de ses encombrants Frères musulmans en les envoyant peupler la Bande de Gaza, la population arabe a été implantée dans une bande de terre historiquement peuplée de Juifs, lors de la guerre d'Indépendance 1948-1949.

On  trouve chez ces Frères Musulmans des Égyptiens, ainsi que des Soudanais. C'est pour cette raison que certains habitants de Gaza sont colorés.

La population issue des Frères musulmans est très religieuse.

Israël a évacué unilatéralement 8.000 Israéliens vivant dans la bande de Gaza le 22 août 2005. Depuis, bien qu'il n'y vive aucun Juif, le Hamas considère qu'Israël est l'occupant, sans précision sur le lieu d'occupation.

Le Hamas est un mouvement terroriste, ponctuellement, il fait parler les armes en tirant des missiles sur la population civile israélienne, depuis des lieux civils (écoles, hôpitaux, voire immeuble abritant la radio et des journalistes, ainsi que des maisons d'habitation) empêchant toute réplique d'Israël.

En face soucieux de préserver les vies civiles les Israéliens préviennent par SMS les populations civiles de l'imminence d'un bombardement, quelle armée au monde prévient avant de tirer?

Le Hamas a procédé à l'assassinat de membres du Fatah, en les jetant du haut d'immeubles de 10 étages, l'opposition a été immédiatement muselée faute d'opposants.

Le Hamas a exécuté également tous les Gazaouis utilisés comme boucliers humains, voulant évacuer les sites de lancement de missile.

En outre le Hamas a utilisé des ambulances pour évacuer des terroristes en armes lors d'opérations de représailles israéliennes.

 

Sur la Judée-Samarie:

Un bref rappel de l'histoire

Après la déclaration Balfour de 1917 précisant qu'il fallait créer un foyer juif en Palestine, la Société des Nations reprenant mot pour mot les termes de cette lettre d'intention donna en 1920 un Mandat aux Britanniques sur la Palestine 120.466 Km2, afin de réaliser ce but.

1922 Les Britanniques arguant de leurs promesses faites aux Arabes remodèlent la région, et rebattant les cartes, retirent aux Hachémites leur emprise sur l'Arabie qu'ils confient aux Saoud, en compensation, ils fractionnent la Palestine, et en offrent aux Hachémites 77% à l'est du Jourdain pour créer la Transjordanie sur 92.300 Km2.

Après avoir déposé les Hachémites en Arabie, les Britanniques qui veulent le pétrole, les remplacent par les Saoud plus conciliants avec leurs thèses, en compensation ils fractionnent la Palestine Mandataire dont ils offrent 77% aux Hachémites

1923 Les Britanniques soustraient à la partie occidentale de la Palestine destinée aux Juifs, les hauteurs du Golan qu'ils offrent à la France qui les rétrocèdera à la Syrie.

Les hauteurs du Golan sont offertes à la France qui les rétrocèdera à la Syrie.

1947 le vote de l’Onu de novembre par l’Assemblée Générale par sa motion 181 présente un plan de partage de la partie à l’ouest du Jourdain en 2 États l’un juif, l’autre arabe, Jérusalem ville internationale. les Juifs ont accepté, les Arabes ont refusé, de par ce refus, la motion n'a pas force de loi, elle est inapplicable.

La partition proposée par la résolution 181

On l’a vu, de la Déclaration Balfour, confirmée par la Conférence de San Remo, au vote de l’Assemblée Générale des Nations-Unies du 29 novembre 1947 la création d’un foyer juif en Palestine a été réduite en peau de chagrin. L’accord entre la France et le Royaume britannique avec la complicité de la Société des Nations, puis de l’Onu a permis en 27 ans au dépeçage de la Palestine originelle.

  • 1920 superficie 120.466 Km2. 100,00% de la superficie originelle.
  • 1922 superficie 28.166 Km2. 23,38% de la superficie originelle
  • 1923 superficie 27.006 Km2. 22,42% de la superficie originelle (Cession du Golan 1166 Km2 par les Britanniques à la France).
  • 1947 superficie 14.655 Km2. 12,17% de la superficie originelle dont 13.000 Km2 du désert du Néguev, Résolution 181 de l’AG de l’Onu 29 Novembre 1947 (10.845 Km2 pour les Arabes et 1506 Km2 pour Jérusalem ville internationale).

L'Article 80 de la Charte de fondation de l'Onu stipule que nul n'a le droit de partitionner un pays reconnu par l'Onu pour créer un autre pays, sauf accord entre les 2 partis.

Les partisans d'un partage d'Israël entre 2 pays un juif l'autre arabe s'appuient sur 2 points:

  • La motion 181 qui est inapplicable.
  • Et des négociations entre Arabes et Juifs afin de partitionner Israël chacun aurait Jérusalem comme capitale.

Malgré des concessions inimaginables, les Arabes ont toujours tout refusé en bloc, ce qu'ils veulent c'est un pays à la place d'Israël. L'Égyptien Yasser Arafat puis le Jordanien Abou  Mazen ont toujours voulu continuer la politique des Européens, on coupe chaque fois quelques tranches de saucisson.

Cette fois c'est fini, il n'y aura jamais d'accord.

Des Arabes de Judée-Samarie:

Dès la motion 181 de l'Onu de novembre 1947, les pays Arabes ont demandé à tous les Arabes vivant sur la rive occidentale du Jourdain de quitter la région car leurs armées allaient tuer tous ceux vivant ici et jeter les Juifs à la mer.

1948 Sur les 650.000 Arabes vivant à l'ouest du Jourdain 170.000  restèrent et 480.000 partirent. Les Jordaniens expulsèrent les Juifs vivant à Jérusalem.

Juin 1948, la Légion Arabe commandée par un Britannique le Major Glebb, expulse les Juifs de la vieille ville de Jérusalem

1949 un cesser le feu fut signé. De la part de tous les partis cet accord ne pouvait être tenu pour frontière. Il n'y avait plus personne en Judée-Samarie, les Jordaniens s'appliquèrent à remplacer la population expulsée, par des Arabes du Liban, de Syrie, d'Irak, du Yémen, de Jordanie, d'Arabie, comme les Égyptiens l'avaient fait à Gaza. Le remplacement de population est totalement illégal.

Israël pour sa part accueille au titre humanitaire de regroupement familial 100.000 Arabes partis en 47-48, ces 100.000, ainsi que les 170.000 n'étant pas partis, obtiennent la nationalité israélienne et tous les droits y afférents.

939.654 Juifs vivant en pays musulmans sont expulsés et spoliés de tous leurs biens, ils n'obtiendront jamais aucun dédommagement, la plupart seront intégrés en Israël.

Pays

Population juive avant le départ

Population juive après le départ

Population juive Partie

% de la population juive partie

Algérie

140.000

80

139.920

99.94%

Égypte

80.000

40

79.960

99.95%

Irak

150.000

16

149.984

99.98%

Iran

100 .000

20.000

80.000

80%

Liban

5.666

20

5.646

99.65%

Libye

38.000

0

38.000

100%

Maroc

265.000

5.000

260.000

98.11%

Syrie

27.770

26

27.744

99.90%

Tunisie

105.000

1.500

103.500

98.57%

Yémen

55.000

100

54.900

99.82%

Total

966.436

28.782

939.654

97.23%

1950 La Jordanie annexe illégalement la Judée-Samarie.

1967 Lors d'une guerre défensive Israël conquiert la Judée-Samarie, elle n'en expulse pas les Arabes y vivant qui sont des squatters puisque ces territoires font partie du partage de 1920 qui a force de loi. Ces populations arabes n'ont pas à bénéficier automatiquement de la nationalité israélienne. Israël est un pays souverain et accorde la nationalité à qui bon lui semble.

De la colonisation:

Définition.

La colonisation consiste pour un pays donné à envoyer des colons dans un pays existant afin d'en capter les richesse qu'ils ramènent en métropole.

Les Européens ont été de grands colonisateurs, l'Empire britannique ne voyait jamais le soleil se coucher, la France a eu des colonies en Afrique, en Asie, en Amérique et en Océanie.

Les Juifs sont ils des colons entre le Jourdain et la mer?

1. L'article 25 du mandat sur la Palestine est ainsi conçu :

« Dans les territoires s'étendant entre le Jourdain et la frontière orientale de la Palestine, telle qu'elle sera définitivement fixée, le Mandataire aura la faculté, avec le consentement du Conseil de la Société des Nations, de retarder ou de suspendre l'application des stipulations du présent mandat qu'il jugera inapplicables à raison des conditions locales existantes, et de prendre, en vue de l'administration de ces territoires, toutes les mesures qu'il estimera convenables, pourvu qu'aucune de ces mesures ne soit incompatible avec les stipulations des articles 15, 16 et 18. »

2. Comme suite aux dispositions de cet article, le Gouvernement britannique invite le Conseil à voter la résolution suivante :
« Les dispositions suivantes du mandat sur la Palestine ne s'appliquent pas au territoire connu sous le nom de Transjordanie, qui comprend tous les territoires situés à l'est d'une ligne partant d'un point de deux milles à l'ouest de la ville d'Akaba, sur le golfe de ce nom, pour suivre le milieu de la rivière Ouadi Arava, de la Mer Morte et du Jourdain jusqu'à son confluent avec la rivière Yarmouk, et se diriger à partir de ce point en suivant le centre de cette dernière rivière jusqu'à la frontière de Syrie. »

Ceci a force de loi, alors que la résolution 181 n'a jamais eu force de loi. Israël s'étendant du Jourdain à la mer dans les limites précisées à l'alinéa 2 de l'article 25 du Mandat sur la Palestine, la Judée-Samarie est donc incluse.

Tout Israélien vivant entre le Jourdain et la mer ne peut donc être considéré comme un colon.

Statut des Arabes vivant en Judée Samarie et à Jérusalem-Est

Vu que la région a été totalement vidée de ses occupants en 1948, et que les Arabes y vivant aujourd'hui y ont été implantés illégalement par la Jordanie entre 1948 et 1950 puis jusqu'à 1967. Ces Arabes sont des colons.

La triple faute de la Jordanie:

  1. Inciter des Arabes de 6 pays y compris de Jordanie à venir coloniser des terres appartenant à un autre État reconnu par la Sdn et membre de l'Onu.
  2. Inciter des Arabes a venir peupler une partie d'un pays en remplacement d'une population existante.
  3. Annexer illégalement une partie d'un pays membre de l'Onu en opposition flagrante avec l'article 80 de la Charte de l'Onu.

Les Arabes vivant en Judée-Samarie et à Jérusalem-Est sont donc des colons ou des squatters.

L'Union européenne néo-coloniale s'ingère illégalement dans les affaires intérieures d'un État souverain en finançant la construction d'immeubles jamais terminés dépourvus de permis de construire uniquement pour occuper le terrain en vue de la création d'un énième État arabe sur une portion partitionnée d'un État souverain en opposition avec l'article 80 de la Charte de l'Onu.

Constructions illégales édifiées par les Arabes en Judée-Samarie d'immeubles jamais terrminés, financés par l'Union européenne pour une occupation de terrain en vue de réclamer un énième État arabe
De la bouche même des Arabes le peuple palestinien est une invention:

«Il n’y a pas de chose telle que la «Palestine» dans l’histoire, absolument pas.» (Professeur Philip Hitti, historien arabe, en 1946)

«La Palestine fait partie de la province de Syrie. Les Arabes vivant en Palestine ne sont pas indépendants dans le sens qu’ils ne constituaient pas une entité distincte.» (Représentant du Haut Comité arabe aux Nations Unies en 1947)

Ou du représentant de l’Arabie Saoudite aux Nations Unies en 1956 : «Tout le monde sait bien que la Palestine n’est rien d’autre que la Syrie du sud. »

« Il n’y a aucune distinction entre la Jordanie et la Palestine ». (le roi Hussein de Jordanie)

«Il n’y a pas de peuple palestinien, il n’y a pas d’entité palestinienne.» (Hafez Assad, ex-Président syrien)  

«La Palestine ne fut jamais rien d’autre que la Syrie du sud.» (Ahmed Shuqeiri, ex-président de l’O.L.P)

«Grâce soit rendue à Allah, tous ici nous avons des racines arabes et chaque palestinien à Gaza et en Palestine peut prouver ses origines arabes – qu’il soit venu d’Arabie saoudite, du Yémen ou d’ailleurs. Nous sommes liés à vous par le sang… En ce qui me concerne, ma famille est égyptienne, nous sommes tous comme ça. A Gaza, plus de trente pour cent des familles s appellent Al-Mazri (=égyptien). Mes frères, la moitié des palestiniens sont égyptiens et l’autre moitié saudis… Nous sommes égyptiens. Nous sommes arabes. Nous faisons partie du même groupe.» (Fathi Hammad, Ministre de l’Intérieur de la Sécurité nationale du Hamas à Gaza, 2017)

Maulana Muhammad Khan Sheran, député, président du parti islamique Jamiat Ulema-e-Islam et ancien président du Conseil de l’Idéologie islamique au Pakistan a tenu ces propos, il s’est prononcé en faveur d’une normalisation des relations entre le Pakistan et Israël.
Il a rappelé des vérités théologiques et historiques  il a demandé aux érudits musulmans de bien lire le Coran dans lequel le Prophète Mohammed parle de la Terre d’Israël : « Le Coran et l’histoire nous prouvent que la terre d’Israël appartient uniquement aux Juifs ». Allant encore plus loin, le dignitaire musulman a jeté un pavé dans la mare sur le point central du conflit entre Israël et le monde arabo-musulman : « La Maison de Dieu à Jérusalem a été construite pour les Israéliens et pas pour les Palestiniens  » !

Ossama Yamani, avocat et journaliste saoudien a publié une tribune dans le journal « Okaz » dans laquelle il affirme (ou confirme) «que la mosquée Al-Aqsa (la « mosquée éloignée » dont parle le Coran n’est pas du tout située à Jérusalem mais à Al Ju’ranah, près de la Mecque. »

Conclusion:

Les Parlementaires de Nupes sont élus par les électeurs français en vue de traiter les affaires intérieures de la France qui demandent leurs plus grands soins.

Par idéologie, ils se sont impliqués dans les affaires intérieures d'un pays souverain soit en méconnaissance totale de l'histoire, soit en détournement de l'histoire. Dans les deux cas ils sont répréhensibles car leur action est un pur acte raciste anti-juif.

Les élus français sont coresponsables de cette dérive, car ils ont modifié le mode électoral en ajoutant une dose de proportionnelle qui permet à des courants ultra-minoritaires d'obtenir des élus anti-démocrates qui soutiennent des thèses fascistes, racistes, anti-juives, anti-françaises. Ce procédé empêche l'émergeance d'une majorité.

L'État français devrait tenir compte de ces points d'histoire, mettre fin à l'idéologie qui prévaut au Quai d'Orsay, et mettre toute son énergie à favoriser toute action allant dans le sens des accords d'Abraham qui sont la seule voix de la paix.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article